Peter Greuter plan du site      

Le Canal de la Haute-Saône

 
Découverte le barrage-réservoir Jeu
Histoire Interrogation Liens
Plan Illustrations Livre d'or
 

HR
 

Découverte

En étudiant d'anciennes cartes de France, j'ai été intrigué par un petit trait bleu situé à côté de Belfort : "le Canal de la Haute-Saône". Durant l'été 97 je me suis décidé à aller voir moi-même sur place, en arpentant l'ancien bassin industriel de Lure et Ronchamp :

 
Premier jour : Lure - Ronchamp (distance 15 km) accès à la carte     j1 mini

Après le long boulevard de sortie à Lure, je passe entre des sablières pour atteindre le petit village de Roye. Difficile d'imaginer la place centrale, aujourd'hui paisible et ombragée, traversée il y a 75 ans par le train à vapeur filant vers Lure !

A travers les champs situés le long du ruisseau du Rahin 1 2 et à travers la forêt du Communal 3 , j'arrive à Magny-Danigon. Après une petite montée je me retrouve sur l'emplacement de l'ancien
ph03 puits de charbon Arthur de Buyer.
Avec une profondeur de 1008 mètres, il a battu tous les records en Europe au début du siècle.
Longeant les impressionnants vestiges des anciens halls d'usine, je m'engage 4 à nouveau dans une forêt agréable 5 ; j'en ressors une demi-heure plus tard près de l'ancien puits de Magny, dans les faubourgs de Ronchamp.

Le Musée de la Mine est malheureusement fermé ce jour-là, mais cela me permet de monter tranquillement jusqu'à l'étonnante
chapelle Notre-Dame-du-Haut réalisée par Le Corbusier ph04

Pendant la montée, j'aperçois le chevalement intact du puits Sainte-Marie. Pour la descente, je préfère le raccourci du GR59 à travers la forêt !  
Deuxième jour : Ronchamp - Essert (Belfort) (distance 19 km) accès à la carte     j2 mini

Après avoir traversé Eboulet et ses rues bordées d'anciennes maisons ouvrières, je dépasse la plaque 1 qui signale un autre puits aujourd'hui disparu, et quitte l'agglomération de Ronchamp. Un chemin monte 2 en pente douce jusqu'à un étang entouré de collines boisées. Et là, surprise : 4 les restes d'une ancienne écluse vide qui, côté Ronchamp, ne donne que sur un petit ruisseau. C'est là
ph06    la fin de ce canal jamais fini, jamais exploité ! ecluse

En poursuivant toujours vers l'est, par une digue et un pont qui traverse l'étang, je retrouve une partie du canal en bon état, avec des bords en maçonnerie et un chemin de halage qui mène jusqu'à l'entrée du
   souterrain de Chérimont (longueur 1330 m). ph08

Il faut malheureusement passer par le haut de la colline (une dénivellation de 80 m !), car un muret barre le chemin de halage. Dans la forêt, j'aperçois deux cheminées d'aération appartenant au canal souterrain, puis je redescends et retrouve le canal successivement envahi par les ronces, désséché et remblayé!

 

Il commence une nouvelle étape de sa vie au bassin de l'
ph11   ancien port de Frahier
6 C'est ici que débouche la rigole d'amenée du    barrage-réservoir de Champagney.

Il est - théoriquement - de nouveau navigable et je peux le suivre en empruntant le chemin de halage, souvent dégagé ; 7 il passe quatre fois en pont-canal au-dessus de petites routes départementales, avant d'arriver au souterrain de la Forêt (longueur 660 m). Je suis à nouveau obligé de passer par le haut, à travers les sous-bois et les ronces, pour retrouver le canal, puis une passerelle et plus loin une ancienne
   écluse flanquée de la maison de l'éclusier ph15

Le canal se fait très étroit pour passer sous la N19. Ses rives sont ensuite aménagées en promenades et en
ph17    lieux de détente pour les Belfortains

Je profite de la piscine des Résidences pour me rafraîchir avant de partir à la découverte de la vieille ville de Belfort, de son château et du fameux Lion.

 

HR
 

Histoire

Suite à la perte de l'Alsace-Lorraine en 1871, le gouvernement français décida la construction de plusieurs canaux pour rétablir la navigation directe entre ses centres industriels. Le canal de L'Est fut ainsi rapidement réalisé entre 1875 et 1887 pour relier la Saône et la Meuse. Suite à un projet de Freycinet, on décida en 1882 de commencer des travaux pour le plan2Canal de Montbéliard à la Haute-Saône. *)
D'une longueur de 85 km, il devait réduire de 233 km le parcours des bateaux entre Montbéliard et Nancy et permettre un accès direct au bassin houiller de Ronchamp. La première tranche de travaux concernait le versant Est et le bief de partage. Celui-ci se situe entre Ronchamp et Châlonvillars et devait être alimenté par le nouveau barrage-réservoir du Ban. De nombreux problèmes d'étanchéité ont provoqué d'importants retards. Etant donné le retour de l'Alsace-Lorraine à la France en 1919, le projet de liaison fut définitivement abandonné en 1926.

 

 
Document ancien pour le projet d'un port à Ronchamp
 
 
 

Seule la section située entre le Canal du Rhône au Rhin et le Port de Botans près de Belfort fut inaugurée en 1932 ; le niveau d'eau restant insuffisant, elle fut cependant très peu exploitée.

Le déclin prévisible des mines de Ronchamp n'étant pas non plus propice à la poursuite des travaux sur le versant Ouest, on se contenta de trouver de nouvelles fonctions pour les ouvrages existants :

 
 
Si vous voulez en savoir plus:
vous pouvez consulter un article écrit par Bernand Groboillot paru dans la revue "La Voge". Il contient sur six pages une chronologie détaillée et des photos de la construction de ce canal. Le numéro 26 de décembre 2000 est disponible au prix de 5,35 euros à

Association pour l'Histoire et le Patrimoine Sous-Vosgien - AHPSV
20, rue de Masevaux
90110 ROUGEMONT-LE-CHATEAU

 
 
il y a aussi un article dans Wikipedia : Canal de la Haute-Saône qui risque de s'enricher encore en contenu et en photos.

Sources :
Service Navigation 90800 Bavilliers
Archives Départementales 70000 Vesoul
"Canaux du Territoire de Belfort" par Françoise Leblanc et Olivier Vichard (1987)

*)   PS: j'ignore à quel moment on l'a rebaptisé "Canal de la Haute-Saône".

 

HR
 

Quiz 
 
 
canal inconnu voici les traces d'un très, très vieux canal jamais fini :
 
il a été construit au 17e siècle et devait relier la Hollande à la Méditerranée.
 
Ecrivez-moi si vous connaissez son nom !

 
Jeu

Procurez-vous la carte IGN Plein Air 1:50 000 Haute-Saône et utilisez Flight Simulator 98 de Microsoft avec les réglages suivants :

avion :Cessna Skylane 182RG
position :N 47º 31'   E 6º 54'
direction :300
hauteur :2000 feet
vitesse :100 noeuds

Vous pouvez suivre tout le cours du canal, depuis son début à coté de Fesches-le-Châtel jusqu'à sa fin prématurée, aux environs de   E 6º41'    N 47º41'10'.

Vous ne pourrez pas voir les souterrains   ;-)   , mais vous apercevrez sûrement à votre droite le barrage-réservoir de Champagney.

NB : chez Microsoft, le canal semble se prolonger sans discontinuer jusque dans le Rahin !

 

HR
 

Interrogation

D'où vient ma fascination pour ce témoin insolite de notre passé industriel ?

Pourquoi ce sentiment étrange ressenti entre l'étang et le souterrain de Chérimont ?

J'ai déjà trouvé quelques réponses, mais

je vous invite à passer une belle journée de promenade dans l'Est de la France et à me communiquer vos propres impressions.

Je tiens à votre disposition des extraits de carte annotés et je peux vous conseiller pour vivre un moment d'aventure autour de cet ancien canal et y découvrir le passé d'une région industrielle aujourd'hui un peu oubliée.

j1 mini trace accès aux cartes trace j2 mini 
 

HR
 

Illustrations

Choisissez votre circuit de découverte !

album Andres Betschart nouvel album Andres Betschart album Martin Turkan
album1 album2 album3
barrage puits circuit
 

HR
 

Liens intéressants
 
Voici quelques sites parlant de canaux :  
et pour mieux connaître la région :  

HR
 

 
Livre d'or Consultez les remarques déjà écrites lire

ecrire Si vous voulez ajouter vos commentaires ou des informations sur cet endroit méconnu :
envoyez-moi un mél avec comme sujet "livre d'or"
 
 
 
 

HR
 

Accueil   Accueil

Photos I   Album


 
Si vous voulez m'écrire
dernière mise à jour : 06/10/2016