Le Japon Cuisine Le Maître de Sushis  
     Les petits restaurants  


Dans ce petit sushi-ya (restaurant spécialisé) du quartier de Roppongi à Tokyo, le chef confectionne le festin que son inspiration lui dicte, pour la somme ridicule qui est encore sur le comptoir (environ 1700 ¥).


Le riz est extrait de l'autocuiseur (rizeuse) que l'on voit à l'arrière-plan. La vitrine réfrigérée contient un éventaire de poissons, poulpes et crustacés.

On ditingue deux sortes de sushis :




Les sushis sont servis sur un petit plateau de bois et accompagnés de thé (o-cha).

Comme dans la plupart des petits restaurants, on mange sur le comptoir qui sépare la salle de la cuisine. Les baguettes jetables sont les seuls couverts ; notez qu'il n'est pas impoli de manger les sushis avec les doigts.

  • nigiri sushis :
    1 : poisson rouge sur riz
    2 : autre poisson rouge sur riz*
    3 et 4 : poisson blanc sur riz
    5 : grosse crevette sur riz (il faut retenir la queue)
    7 : omelette sucrée sur riz
  • norimaki :
    9 : riz fourré au concombre amer
    10 : riz fourré au poisson
* celui-ci pique légèrement la langue et laisse un goût délicieux pendant plusieurs dizaines de minutes.


Liens :
Le Japon Cuisine Le Maître de Sushis  
     Les petits restaurants  
Marc.Zirnheld@teaser.fr