Le Japon Divers Kakamigahara :
concours de fusées à eau
 

 

Il y a à Kakamigahara (à 10 km à l'est de Gifu, à 30 km au nord de Nagoya) un musée de l'air et de l'espace. Sur son parvis se tenait le 9 août 1998 un concours de fusées à eau organisé par l'association Young Astronauts Club Japan (YAC-J).

Le journal L5 du YAC-J en a largement rendu compte. Certaines images de cette page en sont extraites.


 

Cliquez sur les pages du journal pour les agrandir.

Le concours se déroule sur une journée entière.
Le matin, on peut construire des fusées en suivant les conseils dispensés par des spécialistes. D'autres fusées arrivent déjà prêtes au lancement.


Le jury rend visite aux équipes participantes, examine les fusées et évalue leur sécurité.




Construite comme toutes les autres à partir de bouteilles de soda, cette fusée est pourvue d'un parachute en forme de parapluie.




À gauche, une fusée montée sur un avion porteur.

À droite, une fusée d'allure belliqueuse.


Les lancements ont lieu dans l'après-midi.

L'aire de lancement est divisée en huit «LC» (Launch Center) sur lesquels s'installent autant de fusées, qui décollent ensuite à quelques minutes d'intervalle.

On voit ici une équipe faire le plein de carburant.

Après quelques coups de pompe à pied et un compte à rebours, l'eau éjectée par la pression de l'air propulse la fusée dans les airs.

Les parachutes qui s'ouvrent à l'apogée surprennent par leur forme, leurs couleurs, leur principe.

 

 

Les fusées retombent dans un champ voisin.

 

 

Une forteresse volante…
 


Cette équipe victime d'un incident technique à quelques secondes du lancement s'est faite aider par un membre de l'équipe d'organisation.


La pression d'air est obtenue à partir d'huile de coude.
photo : YAC-J/L5


La petite boule jaune est un skieur rigolo.


Cette fusée ne décolle pas d'une rampe de lancement mais d'un tube lance-roquette !
photo : YAC-J/L5


Après les lancements et la délibération du jury, les prix sont remis aux équipes méritantes.

Ici, le maire de Kakamigahara récompense les concepteurs de cet ensemble de cinq fusées qui ont décollé simultanément en déroulant des rubans colorés.

Suivant la tradition japonaise, les récipiendaires ne manifestent pas leur joie. Mais la cérémonie comprend nombre de courbettes rituelles…

Les photos ci-dessous, extraites du journal L5, permettent d'examiner les fusées de près. Ce sont les projets gagnants.
(cliquez pour agrandir)




Exposée au musée de l'air et de l'espace de Kamamigahara, la fusée expérimentale KHR-96 a été lancée en août 1997 depuis Bourges, lors du Festival des Clubs Espace organisé par l'ANSTJ et le service éducation du CNES.

 

 

Le journal L5 relate d'ailleurs la présence d'un bénévole de l'ANSTJ…


Liens :
Le Japon Divers Kakamigahara :
concours de fusées à eau
 
Marc.Zirnheld@teaser.fr