Le Japon Régions Gifu : la pêche au cormoran  

La pêche au cormoran est l'une des attractions majeures de Gifu, située à 30 km au Nord de Nagoya.

Aujourd'hui transformée en industrie touristique, cette pêche n'est plus pratiquée que par six familles de pêcheurs qui se transmettent ce privilège impérial. La saison de pêche s'étend du 11 mai au 5 octobre. Le premier poisson attrapé est destiné à l'Empereur.

Des cormorans dressés, retenus par une ficelle, plongent et capturent des ayus, petits poissons semblables à des truites, qu'un brasier a attirés à la surface. Le pêcheur fait remonter l'oiseau sur la barque et lui fait rendre sa proie.


Vers 18h30, les bâteaux quittent les quais, à hauteur de l'office du tourisme de Gifu (où l'on achète les places) et descendent de quelques kilomètres la rivière Nagara (Nagara Gawa) dont les eaux peu profondes sont claires et peu polluées.


Les embarcations à fond plat sont amarrées le long d'un banc de galets, en attendant la tombée du jour qui survient vers 19h30.


C'est le moment de déguster les plateaux-repas (bento) et de déboucher bière, saké et même vin blanc de production locale, à genoux sur les tatamis.


Une marchande de feux d'artifice aborde avec son petit canot.


Des commentaires sont donnés en japonais et en anglais, entourés de quelques attractions en musique.


Vers 20 heures commence la pêche. Les six bâteaux de pêcheurs vont et viennent devant les spectateurs. Chaque fois qu'un cormoran attrappe un poisson, un petit coup sur sa laisse l'invite à remonter sur le canot pour rendre sa proie.


La partie de pêche se termine par une parade des six canots.


Liens :
Le Japon Régions Gifu : la pêche au cormoran  
Marc.Zirnheld@teaser.fr