Le Japon L'Empire du Rail Les Shinkansen (1/2)  
     Les Shinkansen (2/2)  

Le Shinkansen a commencé son service entre Tokyo et Osaka (515 km) en 1964. Le réseau s'est ensuite étendu et des extensions sont en projet ou en chantier. Depuis la mise en service, on n'aurait reporté aucun accident (suicides exceptés).

Les Shinkansen roulent sur des voies à l'écartement «standard» de 1,435 m (alors que les autres voies japonaises sont à l'écartement de 1,067 m) mais ont probablement un gabarit plus important que celui communément admis : il y a 2+3 sièges de front et le couloir de circulation permet de se croiser sans bousculade. Des essais seraient en cours pour la validation de matériel roulant et moteur à écartement variable, actuellement en essais. Il est aussi question de rénover des lignes à écartement de 1,067 m pour permettre la circulation à 200 km/h.

Les Shinkansen sont extrêmement confortables, fréquents et d'une ponctualité exemplaire. Certaines voitures sont réservées aux titulaires d'une réservation, d'autres sont accessibles à l'improviste.

Les lignes de chemins de fer japonaises ayant de fortes déclivités et des courbes à faible rayon, les trains de voyageurs se sont orientés vers le principe des rames automotrices. Le Shinkansen s'est inscrit dans cette lignée, et presque tous les essieux sont moteurs, à l'inverse du TGV ou d'autres trains équivalents.


Le modèle "100", en service depuis 1985 (vitesse limitée à 230 km/h).


Le modèle "300", en service depuis 1992. Vitesse de croisière : 270 km/h.

Ces deux photos ont été prises dans la gare de Nagoya sur la ligne Tokaïdo Shinkansen (quais n° 14 et 15 pour Tokyo, n° 16 et 17 pour Kyoto, Osaka, Hakata/Fukuoka).

Le traffic est incessant : le Shinkansen, c'est un peu comme le TGV, mais avec les horaires du RER, comme on peut s'en rendre compte en écoutant l'ambiance (47 s, 208 Ko) sur le quai...

Deux rames de types différents, au départ de la gare souterraine de Ueno à Tokyo en direction du nord de Honshu.
À gauche, le modèle "E3", en service depuis 1997. Vitesse de croisière : 275 km/h.
À droite, le modèle "200", en service depuis 1982. Vitesse de croisière : 210 à 275 km/h selon les versions.
On voit à gauche la publicité de la East Japan Railway Company :
 T R A I N   
+      I N G 
—————————————
 T R A I N G 


Le JR 500

Le modèle "JR 500" vu sur une affiche (à gauche) et sur une carte téléphonique (ci-dessus)

Le modèle "JR 500", dont la vitesse de croisière est de 300 km/h, assure depuis 1997 le service Nozomi (qui signifie espoir) entre Tokyo et Hakata (Fukuoka), soit 1175,9 km, en 4h49. Il y a 7 allers et retours quotidiens. Attention : il n'est pas accessible aux porteurs du JR Pass, et toutes les voitures sont à réservation obligatoire.

Le modèle "700" est en service depuis mars 1999, et on attend pour 2007 le modèle "900" avec une vitesse de croisière de 350 km/h.

Le nez du JR 500 évoque celui de Concorde en à peine moins pointu.     (Photos : J.-L. Dumont)

Le Shinkansen vu par Cabu


Liens : regroupés au bas de la page suivante.

Le Japon L'Empire du Rail Les Shinkansen (1/2)  
     Les Shinkansen (2/2)  
Marc.Zirnheld@teaser.fr
Japon Japan Train Trains Railway Railways chemins fer TGV Shinkansen