Un compteur de distance-vitesse pour patins à roulettes
à réaliser vous-même, facile et pas cher. (1/5)
.


*

Sommaire

Un mot important au passage :
la randonnée du vendredi soir à Paris, organisée par Pari-Roller, n'est pas pour les débutants et le port de protections (au moins aux poignets) y est indispensable.
Le casque n'est pas inutile non plus.

* D'après une photo de Alain Nicalek.


1. Quoi ?

Vous voulez mesurer la vitesse et la distance, afin... Dans les deux cas, une mesure impartiale et précise est nécessaire. Heureusement, la science est là pour vous aider.

La solution est facile : il suffit d'acheter un de ces petits compteurs de vitesse électroniques pour les vélos, qu'on trouve à bon marché dans tous les magasins de sport et les supermarchés, et de l'adapter sur vos rollers... Problème : les roues de patin sont dix fois plus petites que les roues de vélo, elles tournent donc dix fois plus vite. N'espérez pas faire une correction mathématique par vous-même : l'affiche ne dépasse pas 99,9 km/h, ce qui correspondrait à 10 km/h. Personne ne doute que vous sachiez faire une division par 10 de tête, mais personne ne doute non plus que vous dépassiez allègrement cette vitesse avec vos super-patins-de-la-mort-qui-tue. De toutes façons, le compteur n'accepte pas qu'on lui applique des impulsions aussi rapides, correspondant à des roues trop petites.
Il va donc falloir insérer un diviseur entre le capteur de rotation et le module d'affichage, comme le montre le schéma ci-dessous :

Le compteur de vitesse pour vélo est constitué de deux parties : Le problème consiste à diviser par un rapport 10 la fréquence des impulsions. Il faut évidemment un montage petit et léger, et dans cet objectif on préfèrerait qu'il fonctionne sans pile.

Je vous propose de passer à l'action, telle qu'expliquée sur la page suivante.


Revenir au début
http://www.teaser.fr/~mzirnheld/

Odomètre Tachymètre Vélocimètre compteur kilomètrique kilomètre roller roue aimant patin roulette impulsions vélo bicyclette