Un compteur de distance-vitesse pour patins à roulettes (3/5)


Sommaire


3. Au boulot !

Fixation du capteur

Il faut fixer l'ILS à proximité de la roue, à une distance assez faible. En effet, l'aimant fixé sur la roue va être petit, la portée ne dépassera pas quelques millimètres. Une fixation à l'intérieur de la platine paraît indispensable, mais si vous avez une autre idée...

On voit ci-dessous l'ILS collé sur l'intérieur de la platine, celle-ci étant démontée pour les besoins de la photo. Notez sa direction presque radiale, qui garantit que les deux pôles de l'aimant approcheront de conserve. L'aimant sera fixé plus près du centre de la roue que de son bord, et pour des raisons de place, on est pratiquement obligé de donner à l'ILS (qui fait 20 mm de long) une légère inclinaison tangentielle.

Vérifiez bien qu'on peut remettre tout en place, y compris et surtout la roue, avant que la colle ne soit sèche !

Il faut du fil fin pour les connexions électriques. Une goutte de colle englobe chaque soudure de l'ILS pour la protéger de l'humidité. Une colle légèrement souple serait préférable, à moins que la platine ne soit très rigide : l'ILS est en verre. On peut aussi conserver le bout de circuit imprimé sur lequel l'ILS était soudé à l'origine, et ne coller que ce circuit imprimé : l'ILS supportera moins de contraintes.

Fixation de l'aimant

L'aimant livré avec le compteur de vitesse est encapsulé dans un boîtier en plastique dont il est facile de le sortir. Il est trop gros pour être fixé tel quel sur la roue.

Comme scier un aimant est assez difficile (si on n'a pas le matériel idoine), je vous propose une méthode plus brutale pour en réduire la taille : un bon coup de marteau. Vous n'avez qu'a récupérer le morceau dont la taille et la forme conviennent, et dont les pôles soient orientés convenablement.

L'aimant est à fixer avec un peu de colle dans les ouvertures du moyeu de la roue. Il ne doit pas être trop serré sous peine de casser, car cette zone sert d'amortisseur. Une masselotte d'équilibrage, de composition quelconque et de masse voisine, est fixée en position diamétralement opposée.


Positions idéales de l'aimant et de l'ILS.

Une fois tout fixé et la roue remise en place, vous devez entendre l'ILS cliqueter quand la roue tourne. Il faut avoir l'oreille très fine.

Réalisation du diviseur

D'abord, récaputilons les composants nécessaires.


HC4017

C1
4,7 µF

C2
220 pF

R1
2,2 M

R2
1 k

D1 et D2
zéner 5,6 V

Il n'est absolument pas nécessaire de réaliser un circuit imprimé pour faire tenir aussi peu de composants. Le montage peut se faire sur un bout de plaque à trous de la taille d'un timbre-poste, ou en l'air. La photo suivante montre un exemple dans lequel les composants sont soudés sous le HC4017. D1 et D2 sont omises. On peut couper les pattes du circuit intégré qui sont inutiles.

La taille du dispositif ne dépasse pas 21 × 8 × 4 mm, il est facile de le mettre dans une petite boite ou de le noyer dans de l'araldite, et de le fixer où bon vous semble. En étant très habile, on pourrait gagner encore de la place en faisant de même avec des composants à montage en surface.


La photo ci-contre montre un autre exemple d'intégration du diviseur. Les composants sont montés sur un petit morceau de plaquette à pastilles et à trous (les composants étant naturellement du côté du cuivre), le support de l'afficheur est collé par-dessus. C'est totalement irréparable, mais pourquoi voulez-vous que ça tombe en panne ?


 
Specs du HC4017 chez différents constructeurs
CD74HC4017
HTML
PDF
PDF
Harris
Texas Instruments
M74HC4017B HTML PDFSTMicroelectronics
MM74HC4017N obsolète ? National Semiconductor
Fairchild

Attention : il faut un HC4017 et non un 4017 tout court. Ne fonctionneront à priori pas les composants suivants : CD4017B (Texas Instruments, National Semiconductor), MC14017B (Motorola), HCF4017B (STMicroelectronics), HEF4017B (Philips).

Le montage a été essayé avec les composants indiqués dans le tableau.


Pour la connexion avec le module d'affichage (via son support) il faut déterminer la polarité avec un voltmètre. La photo montre le cas du compteur Atech, mais le votre peut être différent. Une erreur n'est pas dangereuse, mais ça ne fonctionnera pas.

N'oubliez pas que le montage véhicule des courants très faibles : la moindre fuite peut être ennuyeuse. Si vous optez pour l'usage d'un circuit imprimé, nettoyez-le avec du propanol (à défaut : de l'acétone) pour ôter les résidus de flux de soudure qui deviennent légèrement conducteurs avec le temps.

Le même remarque est valable pour la connexion d'appareils de mesure : il faudra des sondes 10 M pour un oscilloscope, et n'utiliser de voltmètre que numérique, à haute impédance d'entrée.


C'est presque fini, vous n'avez plus qu'à mettre tout ensemble, sans transition.


Revenir au début
http://www.teaser.fr/~mzirnheld/